Portrait du Doyen

tissot_banner.jpg
Philippe Getaz @ CEMCAV-CHUV

Né à Lausanne en 1955, Jean-Daniel Tissot effectue ses études de médecine à l'Université de Lausanne (UNIL). Il a une formation en médecine interne, en hématologie clinique et en hématologie de laboratoire, ainsi qu'une spécialisation en médecine transfusionnelle.

C'est en 1987 qu'il «entre dans les ordres», selon ses propres termes, rejoignant le Service régional vaudois de transfusion sanguine (SRTS VD). Il en gravit les échelons, et y assure la fonction de médecin chef de 2007 à 2014.

Fondation dépendant de la Croix-Rouge, le SRTS VD entretient néanmoins des liens étroits avec le CHUV et l'UNIL. Jean-Daniel Tissot est ainsi très actif au sein de ces deux institutions: il est nommé privat-docent en 1995, professeur associé en 2000, puis professeur ordinaire ad personam de l'UNIL en 2005. Il a également été vice-Doyen de la FBM, en charge de la relève (2000-2006), et Directeur médical du CHUV, chargé des programmes médicaux.

Une dernière fonction qu'il quitte en 2013 pour mener à bien un gros projet: le rapprochement des services régionaux de transfusion vaudois et bernois, devenu réalité au 1er janvier 2015. Jean-Daniel Tissot gère les aspects médico-scientifiques de la nouvelle entité, Transfusion interrégionale CRS, dotée d'une direction bicéphale.

Concernant la recherche, ses projets portent notamment sur l'évaluation des lésions induites lors du stockage et de la préparation des produits sanguins. Il est par ailleurs expert auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et de l'Institut national de la transfusion sanguine (INTS), en France. Il élargit en outre ses travaux et ses réflexions aux dimensions éthiques, symboliques et spirituelles du don de sang: il enseigne l'éthique en médecine transfusionnelle à l'Université Paris 5, et a participé à l'ouvrage somme Encyclopedia of Global Bioethics, à paraître en 2017. Dans une veine grand public, il a coédité l'ouvrage Le Sang: arts, sciences, vie et codirigé L'immortalité: un sujet d'avenir, deux livres publiés aux éditions Favre.

Au cours de sa carrière, Jean-Daniel Tissot a beaucoup travaillé sur les notions de don et de contre-don. Et cette réflexion a constitué sa principale motivation, à cinq ans de la fin de ses activités professionnelles, à poser sa candidature au poste de Doyen de la FBM: il se sentait redevable à une institution qui lui a énormément amené en matière d'épanouissement personnel et de développement de carrière. «J'ai beaucoup reçu dans ma vie, je suis donc dans une dynamique de contre-don».

Sa nomination entérinée par le Conseil de direction UNIL-CHUV, Jean-Daniel Tissot a pris ses quartiers au Décanat de la FBM le 1er août 2015. Opposé au cumul des mandats, il n'aura plus de fonction dirigeante au sein de Transfusion interrégionale CRS, mais conservera un rôle de conseiller à la direction. Comment voit-il son rôle de Doyen? Paraphrasant Saint Thomas d'Aquin, il estime que le rôle du Décanat sera «d'éclairer pour que les autres puissent briller».

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg