Chantal Csajka

csajka.jpg
© droits réservés

Version du 12 août 2020

Chantal Csajka, professeure ordinaire

Chantal Csajka est devenue professeure ordinaire de l’Université de Lausanne le 1er décembre 2019. Elle assure également la direction du Centre de recherche et d’innovation en sciences pharmaceutiques cliniques (CRISP) au sein du CHUV.

Après avoir obtenu son diplôme de pharmacienne puis son doctorat à l’UNIL, Chantal Csajka prolonge ses recherches à l’Université de Californie, à San Francisco. De retour en Suisse en 2005, elle partage son temps entre la recherche et la clinique, entre Lausanne et Genève. Elle s’implique aussi de plus en plus dans l’enseignement, notamment à partir de 2007 où elle est nommée MER, avant de devenir professeure associée de l’UNIGE en 2012.

Ses recherches suivent trois grands axes. D’abord, la médecine personnalisée, où elle mène des études de pharmacocinétique de population sur les déterminants de la réponse thérapeutique et la toxicité des médicaments dans des conditions de vie réelle d’utilisation: «Pour beaucoup, les médicaments sont commercialisés à doses fixes, explique la professeure. Or la concentration est variable dans l’organisme d’un patient à un autre, son assimilation par l’individu diffère en fonction de déterminants qui peuvent être démographiques, physiopathologiques, génétiques ou liés à une co-médication par exemple.» L’enjeu est donc d’affiner la posologie, d’optimiser l’utilisation de médicaments déjà dans le commerce pour limiter leur toxicité et améliorer leur efficacité.

Second axe, la sécurité et l’efficacité des médicaments sur des populations vulnérables, tels les patients âgés ou pédiatriques, systématiquement exclus de la recherche clinique et pour lesquels des connaissances doivent être acquises. Chantal Csajka poursuit une étude, soutenue par le FNS, qui vise la détection automatique d’effets indésirables chez le patient âgé hospitalisé. Troisième axe: le développement d’outils et de guidelines permettant le transfert des connaissances vers la clinique et l’amélioration des pratiques.

Nommée professeure ordinaire de l’UNIL et de l’UNIGE en 2019, Chantal Csajka a également pris les rênes d’une nouvelle entité, le CRISP, Centre de recherche et d’innovation en sciences pharmaceutiques cliniques du CHUV: ce centre est dédié à la recherche et à l’enseignement dans le cadre du nouvel Institut des sciences pharmaceutiques de Suisse occidentale (ISPSO), fruit d’une convention entre les Universités de Lausanne et de Genève. Il vise notamment à soutenir le développement de thérapies innovantes, allant des nouveaux produits biologiques aux thérapies cellulaires considérés comme des nouveaux types de médicament, et à anticiper et à accompagner le virage vers le numérique en lien avec le médicament. Le CRISP assurera également la formation des pharmaciens, médecins et autres professionnels de santé et scientifiques dans ces secteurs émergents.

Bio express

1969 Naissance à la Chaux-de-Fonds
1993 Diplôme de pharmacie, UNIL
2000 Doctorat en Sciences pharmaceutiques, UNIL
2002-2005 Séjour postdoctoral à l’Université de Californie, San Francisco
2005-2008 Directrice de projets de recherche, puis dès 2008, directrice d’unité de recherche, Division de pharmacologie clinique, CHUV
dès 2008 Pharmacienne clinicienne, Service de gériatrie, CHUV
2007-2012 MER, Section des sciences pharmaceutiques, UNIGE
2012-2019 Professeure associée, UNIGE
dès 2018 Vice-Présidente, Section des sciences pharmaceutiques, UNIGE
dès 2019 Directrice du Centre de recherche et d’innovation en sciences pharmaceutiques cliniques (CRISP)
Professeure ordinaire de l’UNIL et de l’UNIGE

Par: Nicolas Berlie/Communication FBM

TOP ^

Suivez nous:  
Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg