Peter Kopp

kopp.jpg
© Eric Deroze, SAM

Version du 3 mai 2019

Peter Kopp, professeur ordinaire

Expert mondial de la thyroïde, Peter Kopp a été nommé le 1er octobre 2018 professeur à l’UNIL et médecin chef au Service d’endocrinologie et métabolisme du CHUV.

Après l’obtention de son diplôme de médecin à Berne, Peter Kopp se spécialise en médecine interne et en endocrinologie, conjuguant clinique et recherche de base, et se focalisant très tôt sur la thyroïde. Avec en poche une bourse du FNS, il s’envole en 1993 pour les Etats-Unis, plus précisément Chicago, où il rejoint l’équipe de Larry Jameson à la Northwestern University. Parti initialement pour deux ou trois ans, il restera finalement… 25 ans aux Etats-Unis. Il gravit progressivement les échelons au sein de l’université chicagoane, jusqu’au titre de Full Professor en 2016. Il a dirigé pendant sept ans le Center for Genetic Medicine de la Feinberg School of Medicine, au sein de la Northwestern University.

Endocrinologue réputé, Peter Kopp est surtout reconnu pour son expertise en thyroïdologie: c’est un spécialiste des cancers de la thyroïde et des dysfonctions thyroïdiennes, hypo- et hyperthyroïdies, mais aussi des maladies rares. Sa recherche se focalise sur la physiopathologie moléculaire et la génétique des maladies endocriniennes. Il s’est par exemple penché ces dernières années sur les mécanismes entrant dans la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Peter Kopp est rédacteur en chef de la revue Thyroid depuis 2013, signe de sa reconnaissance par ses pairs. Il assume plusieurs autres fonctions éminentes dans le domaine et fait partie du panel d’experts sur le cancer de thyroïde du National Comprehensive Cancer Network (NCCN) depuis 2002. Il compte plus de 175 publications à son actif, dont des chapitres pour des manuels incontournables, comme le Harrison’s Principles of Internal Medicine.

Après 25 ans aux USA, le professeur, qui se sent avant tout «européen», a eu envie de reposer ses valises sur le Vieux Continent ; il a été attiré par Lausanne, séduit par le dynamisme du Service d’endocrinologie, par la qualité de la recherche moléculaire et de la routine clinique – «très forts, y compris en comparaison helvétique» - et par la belle complémentarité avec la diabétologie. Tous les ingrédients sont présents pour, dans ses termes, l’amener au «next level».

Bio express

1959 Naissance
1985 Diplôme fédéral de médecin, Université de Berne
1991 Doctorat en médecine, Université de Berne
1995 Spécialisation en médecine interne et endocrinologie
1993-1997 Séjour de recherche, Division d’endocrinologie, Northwestern University Medical School, Chicago
1997-2002 Professeur assistant, Northwestern University
2002-2015 Professeur associé, Northwestern University
2007-2014 Directeur du Center for Genetic Medicine, Northwestern University
2016-2018 Professeur ordinaire, Northwestern University
dès 2018 Professeur ordinaire à la Faculté de biologie et de médecine (FBM), UNIL
Médecin chef au Service d’endocrinologie et métabolisme, CHUV

Par: Nicolas Berlie/Communication FBM

Partagez:
Rue du Bugnon 21 - CH-1011 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 50 00
Fax +41 21 692 50 05
chuv-logo.svg