Cindy Guignard, directrice marketing et commerciale, Terre&Nature Publications SA

Formation

De formation scientifique et après avoir passé un an aux Etats-Unis, j’ai obtenu ma licence en lettres (français, histoire, histoire ancienne) en 1996. Après une période de recherche d’emploi, j’ai décroché un poste aux Editions Favre. Cela a été de loin l’une de mes expériences professionnelles les plus enrichissantes. Le passage à l’emploi n’a pas été évident, mais sortir d’études en lettres et pouvoir travailler dans le monde de l’édition était une véritable opportunité. Un aspect intéressant de cette première expérience professionnelle était de travailler pour une petite entreprise et une maison d’édition ultra-commerciale. On est loin du rêve lié à la collection blanche de Gallimard, mais cet aspect commercial, couplé à mon background scientifique m’a permis de comprendre très tôt l’importance de l’aspect financier et du maniement des chiffres, quel que soit l’entreprise ou le projet pour lequel on travaille. Dans une petite structure, on est très rapidement confronté au besoin de développer de nombreuses compétences dans différents domaines. Cette première expérience m’a fait comprendre la nécessité de réseauter et m’a donné accès à un réseau important qui m’est encore utile aujourd’hui.

Jusqu’à ce jour, j’ai changé tous les deux à trois ans d’employeur pour différentes raisons, tout en gardant une cohérence professionnelle. Après le milieu de l’édition, j’ai développé des compétences marketing en rejoignant le groupe Edipresse (qui possédait à l’époque le titre Terre&Nature) en tant que responsable marketing. Passionnée par les produits du terroir et la gastronomie, j’ai travaillé pour le marketing puis en tant que Directrice du Salon suisse des Goûts & Terroirs, ajoutant au passage d’autres outils de communication que ceux liés au print ainsi qu’un savoir-faire dans le domaine de l’événementiel. En 2011, j’ai senti qu’il était temps de sortir de ma zone de confort et je suis entrée dans une start-up informatique, en tant que vice-présidente marketing pour l’ensemble du groupe, qui m’a ensuite conduite à être CEO. Cela m’a permis de développer de nouvelles techniques marketing au niveau du web et du digital, de travailler à l’international et en anglais. En parallèle, j’ai fait une brève formation de RP online afin de m’initier au secteur des relations publiques.

Suite à la faillite de cette entreprise informatique, j’ai été approchée par le rédacteur en chef de Terre&Nature qui m’a demandée de revenir m’occuper de ce titre, cette fois-ci au niveau de la direction. J’ai la chance de faire à la fois le métier que j’aime et de le faire pour une marque qui regroupe pratiquement l’ensemble de mes passions : terroir, gastronomie, jardinage, balades. Mes tâches s'articulent autour de quatre piliers:

  • Mise sur pied des stratégies marketing qui visent principalement à faire accroître la notoriété du titre et le nombre d’abonnés (campagnes d’acquisition classiques, partenariats avec d'autres entreprises ou organisations, stratégie digitale, conception de matériel promotionnel et de publicités)
  • Développement de nouvelles sources de revenus et création d’une marque Terre&Nature (E-commerce, édition de guides, ateliers, voyages lecteurs)
  • Maintien et développement du chiffre d’affaires publicitaire
  • Recherche de nouveaux canaux de diffusion pour le journal

Depuis 2011, je travaille à 80%, ce qui me permet d’avoir des mandats en plus de mon emploi fixe, tel que celui de responsable communication pour le salon Swiss Expo.

Caractéristiques du champ professionnel

Quand on travaille dans la communication et le marketing, il faut avant tout avoir la passion de ce que l’on fait, il faut aussi que le secteur pour lequel on exerce soit en adéquation avec son éthique personnelle. Bien sûr il est plus facile de travailler dans un secteur d’activité que l’on connaît, au sein duquel on a en général un meilleur réseau et l’on peut se montrer plus créatif vu que l’on maîtrise son sujet, mais il est toujours possible de se plonger dans de nouveaux secteurs.

Le secteur de la presse devient de plus en plus difficile. Des magazines comme Terre&Nature sont un peu des cas à part par rapport aux quotidiens. Etant ciblés, ils permettent la création d’une marque qui va au-delà du rapport journal / lecteurs. A Terre&Nature, on parle de clients et on peut proposer à nos annonceurs des campagnes au-delà du print et de web classiques en mettant en place différents types de partenariats. Cependant je ne pense pas que cela soit un secteur d’avenir et à ce jour aucun éditeur n’a trouvé la parade pour relancer ce secteur. Par contre je crois fortement au secteur gastronomie - terroir – consommation locale. C’est en ce sens que travailler pour un tel titre me motive autant.

Conseils

Dans les médias, on recherche différents type de profils: journalistes, commerciaux, marketing, graphistes. Chaque métier demande des compétences spécifiques, mais au final quelque soit le métier choisi, la pluridisciplinarité et la flexibilité restent de rigueur. Il faut savoir se remettre en question, être toujours prêt à apprendre et à ajouter de nouvelles cordes à son arc et savoir faire preuve de curiosité. Accumuler plusieurs d’expériences dans différents secteurs d’activité permet d’offrir un profil qui sort du lot. A la fin de ses études, les opportunités étant relativement limitées, il faut montrer une certaine souplesse sur le salaire et le taux d’activité pour un premier emploi. Au moment du recrutement, il est très important de bien connaître l’entreprise où l’on postule et de se préparer à l’entretien d’embauche.

Suivez nous:    

Cindy_Guignard.jpg

Pour aller plus loin...

Que font les Alumni après leurs études?

Découvrez d'autres parcours professionnels de diplômées et diplômés de l'UNIL.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35