Eric Mottaz, spécialiste RH, salaires et assurances sociales chez Richemont International

Qu'avez-vous étudié à l'UNIL?

J’ai étudié la science politique, en choisissant aussi des cours en sociologie du travail. J’ai très tôt travaillé en parallèle à mes études, en tant qu’assistant RH (stagiaire, à temps partiel). Je rédigeais des courriers administratifs et traduisais des informations et directives RH de l’allemand vers le français, pour une entreprise zurichoise présente en Suisse romande, et active dans l’immobilier. J’ai ainsi appris les bases du métier et j’ai pu observer le travail de mes collègues qui avaient d’autres tâches relatives à la gestion des ressources humaines.

Qu'avez-vous fait en sortant des études?

Une fois diplômé, j’ai eu l’opportunité d’avoir un contrat fixe dans la même entreprise, cette fois à plein temps, en tant qu’assistant RH pendant un an. Après quelques mois, j’ai été contacté par la Banque Cantonale Vaudoise pour un poste de conseiller en personnel (administration RH et recrutement). A mon avis, les points qui ont fait la différence avec les autres candidats étaient: une première expérience en administration RH, ainsi que la capacité à pouvoir échanger et comprendre sur des sujets économiques ou financiers. En effet, sans être un spécialiste en finance ou en crédit, j’avais acquis suffisamment de connaissances économiques générales durant mes études pour pouvoir comprendre les enjeux d’une Banque et les métiers bancaires. Ceci fut très utile dans les discussions et le recrutement des candidats. C’est ici une plus-value de l’interdisciplinarité des études en sciences humaines.

Pendant quatre ans, j’ai mené des entretiens de recrutement, rédigé des contrats, réglé diverses questions en matière de gestion des ressources humaines. Un poste «généraliste» très formateur. Cette expérience large des métiers RH m’a permis de déterminer avec précision l’orientation que je souhaitais désormais donner à ma carrière RH.

Quel est votre poste actuel?

Je suis spécialiste RH, salaires et assurances sociales chez Richemont International SA. En plus de la gestion usuelle des salaires (principes de calcul, maintenance et évolution du système de gestion), je suis en charge du soutien aux structures RH des Sociétés du Groupe Richemont et travaille sur les demandes particulières et techniques relatives à la rémunération et aux avantages, aux assurances sociales ou encore à la fiscalité. La fonction de notre Service est notamment de prendre en charge toute les demandes sortant du cadre habituel de la gestion des ressources humaines. Une partie de ces tâches relève de la comptabilité (principes mathématiques), une autre de la formation des utilisateurs RH, et une dernière est de l’ordre de la négociation (syndicats, caisses de compensations, contrôle de gestion et audit).

Quels constats faites-vous de par votre expérience?

Je dirais que de façon générale, un employeur a besoin de pouvoir compter sur une certaine solidité de ses employés, et d’être convaincu de leur potentiel. Un candidat doit quant à lui être en mesure de faire des liens, de montrer sa capacité réelle à apprendre beaucoup et vite. Je comparerais un jeune diplômé universitaire à un diamant brut: la matière première est existante, mais c’est l’expérience apportée par le travail qui lui donnera sa valeur.

Les profils diplômés en sciences humaines apportent des solutions innovantes aux entreprises. Ils apporteront une réelle valeur ajoutée dans la résolution de problèmes pour lesquels aucune marche à suivre n’existe. Il est bien clair qu’une entreprise ne requiert en général pas une majorité de profils de ce type; cependant, dans un Groupe d’envergure, une équipe composée de diverses compétences et qui a la capacité à penser en dehors de cadres habituels sera en mesure de proposer des solutions et des évolutions réellement intéressantes et efficaces.

Suivez nous:    
Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35