Katia Crowley, enseignante d’anglais et de français à l’école secondaire de Corsier-sur-Vevey

Parcours et métier

Katia Crowley a étudié l’anglais, le français et l’histoire de l’art, disciplines qu’elle avait choisies par passion, et non dans la perspective d’enseigner a priori. L’envie d’enseigner est venue plus tard. Pendant ses études elle effectue des remplacements, de la surveillance de devoirs, et réalise que les relations établies avec les jeunes la motivent beaucoup. Elle entame la formation à la haute école pédagogique.

Le métier d’enseignant véhicule plusieurs clichés, dans lesquels Katia Crowley ne se retrouve pas. Elle rappelle les deux facettes de cette fonction. En classe, face aux élèves, il s’agit de trouver des pistes pour transmettre le savoir, trouver des stratégies d’apprentissage efficaces en fonction de l’élève. Les objectifs étant donnés au niveau romand, une certaine liberté est possible au niveau du programme.

L’autre facette est le temps de travail librement géré : la préparation et la correction de travaux, les colloques, conférences, conseils de classe. La collaboration avec d’autres écoles peut, par exemple, prendre beaucoup d’énergie. Les problèmes scolaires se résolvent également dans ce temps, en travaillant avec les parents et les divers acteurs concernés (psychologues, logopédistes, Service de protection de la jeunesse).

Katia Crowley présente les projets qu’il est possible de réaliser parallèlement aux tâches d’enseignement : échanges linguistiques, voyages, suivi de stages, concours, films, recherche de fonds. Mener à bien l’ensemble de ces activités requiert de bonnes qualités de gestion du temps ; la majorité des enseignants travaillent à temps partiel, et dépassent le temps de travail imparti pour réaliser les différentes missions.

Richesses et défis

Il s’agit avant tout d’un métier de relation, tant avec les élèves qu’avec les parents. Katia Crowley fait part de l’importance de s’écouter et d’échanger avec les parents. Sa propre évolution dépend aussi des synergies avec les collègues qui permettent d’analyser sa pratique, et d’optimiser les passerelles du secondaire I au secondaire II. Côté élèves, la relation de confiance se négocie toute l’année.

Compétences requises

Katia met l’accent sur les aspects suivants : pouvoir trouver des solutions au fur et à mesure que les défis se posent ; écouter les parents et les élèves ; pouvoir communiquer dans les situations positives et négatives ; se remettre en question ; savoir prendre position. La passion pour les branches enseignées ne suffit pas. Il s’agit de former des gens à pouvoir vivre en société, en ne se prenant pas trop au sérieux, car les élèves ont eux beaucoup d’humour !

Suivez nous:    

Pour aller plus loin

Haute école pédagogique du canton de Vaud

www.hepl.ch

Travailler dans l'enseignement

Structure des études, titres requis, perspectives professionnelles, parcourez notre dossier pour connaître les fonctions et les spécificités des métiers liés à l'enseignement.

Que font les Alumni après leurs études?

Découvrez d'autres parcours professionnels de diplômées et diplômés de l'UNIL.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35