Maude Gex, chargée de projet à la Déclaration de Berne

Maude se pose beaucoup de questions concernant son orientation professionnelle durant ses études en science politique, couronnées par un Master (option Mondialisation) et un mémoire sur la biopiraterie. Si les relations Nord-Sud l’intéressent, ce n’est pas finalement sous l’angle de la recherche, bien qu’elle ait travaillé environ une année à l’UNIL à la suite de son Master et considéré faire une thèse. Déjà bénévole dans une association d’accueil d’enfants, et son comité, elle exerce également durant quelques mois dans une ONG romande, avant de trouver un poste à la Déclaration de Berne. Maude y occupe un poste junior, sous la forme d’un CDD de 2 ans, renouvelé. Elle y décrit la richesses des activités occupées, dans un cadre flexible et créatif, nécessitant de l’autonomie, et partageant des valeurs communes sur le plan éthique notamment.

Forte de plus de 20'000 membres, la Déclaration de Berne est une association suisse d’utilité publique qui œuvre pour des relations justes et équitables entre la Suisse et les pays en développement. Cela est réalisé par le biais de recherches et d’analyses approfondies, par du travail de sensibilisation et d’information (campagnes publiques, dossiers thématiques, matériel pédagogique, etc.), ainsi que par du travail de plaidoyer et de lobbying auprès des décideurs et des entreprises. Les thèmes abordés sont principalement : le commerce, l’agriculture et la biodiversité, la consommation, la santé et la finance. Elle n’envoie pas de coopérants sur le terrain mais occupe environ 30 personnes, la plupart à temps partiel, dans deux bureaux en Suisse.

Quelques conseils

Outre le développement de compétences telles que les capacités d’analyse et de synthèse ou encore l’autonomie, Maude recommande d’orienter son thème de mémoire vers le domaine envisagé. Ses expériences de recherche et de bénévolat se sont révélés utiles,  car les profils mixtes faisant preuve d’engagement sont souvent recherchés dans le domainde de la coopération. Et l’allemand reste utile pour la Suisse.

D'une manière plus générale, partir à l’étranger (ce qui signifie sur le terrain), faire beaucoup d’offres spontanées, persévérer, tenter d’obtenir des stages et mobiliser son réseau ou le développer sont les conseils usuels pour les débutants.

Suivez nous:    

Maude_Guex.jpg

Pour aller plus loin

La Déclaration de Berne

www.ladb.ch

Que font les Alumni après leurs études?

Découvrez d'autres parcours professionnels de diplômées et diplômés de l'UNIL.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35