Major Patrick Dégallier, SWISSINT, Armée suisse

Patrick Dégallier termine il y a 17 ans une formation en Lettres: anglais, allemand et histoire. Après une année sabbatique passée dans le cadre militaire, il vit un an à Aberdeen (Ecosse), puis acquiert une formation pédagogique afin d’enseigner au niveau secondaire. L’expérience, auprès d’adolescents de 12 à 16 ans, se révèle plus rude que prévu, et il réalise assez vite qu’il doit développer d’autres pistes professionnelles.

Il s’intéresse alors au domaine international et interculturel et rejoint le corps des observateurs militaires de l’ONU, pour 3 missions, en République Démocratique du Congo, en Afghanistan et au Proche-Orient: au Liban et en Syrie. Il rejoint alors SWISSINT pour des travaux de promotion, marketing puis de formation des observateurs militaires suisses et des corps des Nations-Unies, parfois invité à l’étranger pour ces formations, comme récemment en Croatie. Dans cette fonction, il revêt plusieurs casquettes et fera notamment du marketing, de la formation en tant qu’enseignant, du recrutement lors de forums ou évènements dans diverses institutions de formation.

Le Centre de compétences SWISSINT prépare les volontaires, pour la plupart (80%) non-militaires professionnels, à partir en mission. Le moment idéal est la fin des études universitaires. Les engagements dans la promotion militaire de la paix sont de durée limitée sur une période de 8 à 12 mois: 2 jours de recrutement (entretiens, test médical), 2-3 mois de formation à Stans (NW), 6 mois d’engagement pour une mission en général, dans les Balkans. Les exigences pour les observateurs, dont les femmes (15% env. et donc très recherchées), sont les suivantes : passeport suisse, bonne santé, pour les hommes école de recrue effectuée, compétences professionnelles acquises au civil, très bon anglais à l’oral et à l’écrit, et allemand, capacité d’adaptation dans une équipe et un environnement culturel différent, exemplarité de la vie personnelle en mission.

Les compétences recherchées dans ce type de travail sont linguistiques (anglais et allemand), l’esprit d’analyse et de synthèse, la capacité à communiquer tant verbalement (par lettres, séminaires, etc.) que non-verbalement (par le regard, la posture et la voix) en tenant compte des différences culturelles, la flexibilité (accepter des remises en questions) et la fiabilité (être quelqu’un sur qui on peut compter) et un fort esprit d’équipe.

Patrick Dégallier décrit que la transition après une telle mission permet de valoriser de réels acquis: une expérience professionnelle en Suisse et à l’étranger, un travail de contact intense, de communication, au travers desquels la capacité d’intégration sera valorisée et démontrée.

Suivez nous:    

patrick_degallier.jpg

Pour aller plus loin...

Que font les Alumni après leurs études?

Découvrez d'autres parcours professionnels de diplômées et diplômés de l'UNIL.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35