Romaine Morard, chargée de missions administratives et stratégiques à l'Office des Affaires Extérieures, Etat de Vaud

Parcours

En 2011, après l’obtention de son Master en science politique, Romaine Morard postule pour plusieurs offres du programme Unistages. Elle est engagée par l’UNIL au Service des Relations internationales, d’abord pour un stage d’une année, et ensuite pour un poste de responsable de projets, qu’elle assume pendant 4 ans: elle s’y occupe de la gestion et du suivi de certains dossiers, comme le développement des Ecoles d’été ou d’un programme de stages de recherche de l’UNIL. Elle est aussi en charge des accords d’échanges bilatéraux Erasmus. Les votations du 9 février 2014, en mettant fin à ces accords, ont un effet direct sur son cahier des charges: elle perd 50 % de ses tâches et se voit donc confier la gestion de nouveaux projets. En parallèle à son emploi, elle prépare le brevet fédéral en marketing et communication, en suivant une formation proposée par le SAWI.

Fonction

Depuis 2016, elle est engagée à l’office des Affaires Extérieures de l’Etat de Vaud, en tant que chargée de missions. Ce service étant le répondant en matière de politique extérieure, Romaine Morard s’occupe, spécifiquement, des affaires fédérales qui ont ou pourraient avoir un impact sur le Canton.

D’une part, elle rédige des comptes rendus quotidiens de la revue de presse et d’autre part, elle examine de près tous les projets en consultation dans les chambres fédérales; elle suit ces dossiers de près et informe sur les processus en cours.

Ses tâches sont très variées et l’environnement dynamique, avec des délais stricts à respecter. Elles ont un lien direct avec les connaissances acquises pendant ses études. D’ailleurs, Romaine Morard estime que son mémoire de Master, qui impliquait un travail sur la documentation fédérale, a certainement joué un rôle positif dans son engagement. De même pour la maîtrise de l’allemand, qu’elle s’efforce actuellement d’approfondir.

Afin de s'orienter dans le domaine des relations publiques à plus long terme, l'Etat de Vaud participe entièrement au financement de sa formation professionnelle en vue de l’obtention du brevet fédéral de "Spécialiste en relations publiques". La formation est donnée par le SPRI à Lausanne.

Compétences

Pour ce genre de poste, il est nécessaire d’avoir d’excellentes connaissances du domaine politique et des institutions. Il faut être capable d’analyser finement les situations et de synthétiser une masse importante d’informations. Celles-ci sont d’ailleurs souvent confidentielles et il faut donc faire preuve d’une grande discrétion, le secret professionnel se vit au quotidien. Quoiqu’il en soit, cette fonction n’est pas axée sur le relationnel, les tâches impliquent peu de contacts, ceux-ci se font en général par téléphone ou par mails.

Conseils

Romaine Morard exprime quelques regrets de ne pas avoir été plus au clair sur ce qu’elle allait faire en sortant de ses études. Elle conseille de fixer des objectifs pour faciliter son insertion professionnelle, car ils permettent de faire des choix de cours, séminaires ou mémoire en rapport à son projet professionnel. Ensuite, son diplôme en poche, il faut être rapidement prêt à laisser un peu de côté ses connaissances académiques et développer d’autres compétences plus pratiques.

En visant l’administration publique, on accepte de travailler dans un domaine où les salaires sont plutôt bas. Par contre, il est possible d’y faire des stages, y compris pendant les études universitaires.

Suivez nous:    

Pour aller plus loin

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35