Les différentes fonctions

Recherche

Où ?

Musées, centres d'archives, bibliothèques, Office fédéral de la culture.

Quoi ?

Développer et enrichir le savoir lié au patrimoine ou aux collections afin de les mettre en valeur. Activités faisant appel à des compétences pointues, acquises à l'université : recherche, analyse, rédaction.

Qui ?

Conservateur, collaborateur scientifique, chargé de recherche, historien, historien de l'art, etc.

Quel profil ?

Connaissances approfondies d'un domaine, aptitude à travailler de façon indépendante, capacité d'analyse, esprit de synthèse, facilité de rédaction, rigueur intellectuelle, sens critique.

Conservation

Où ?

Musées, centres d'archives, bibliothèques.

Quoi ?

Classer, inventorier, répertorier et documenter les collections ou autres documents afin d'en assurer une bonne conservation et une recherche facilitée.

Qui ?

Conservateur, chargé d'inventaire, technicien de collection, chargé de la régie des oeuvres, bibliothécaire, archiviste, documentaliste, recherchiste, iconographe, etc.

Quel profil ?

Spécialiste d'un domaine, intérêt pour les nouvelles technologies, aptitude à travailler de façon indépendante, capacité d'analyse, esprit de synthèse, esprit logique et méthodique, rigueur et précision, sens de l'organisation.

Coordination, gestion de projet

Où ?

Editions, théâtres, salles de spectacles, musées, festivals, foires, offices ou services culturels, maisons de ventes aux enchères, galeries d'art, etc.

Quoi ?

Développement et suivi d'un projet : édition d'un ouvrage, développement d'une collection, organisation d'un festival de musique ou d'une saison théâtrale. Activités : programmation, recherche d'auteurs, artistes ou activités, sélection d'épreuves, travail sur les textes, élaboration d'un réseau, coordination de sous-traitants.

Qui ?

Coordinateur, chargé de projet, responsable d'édition, responsable de collection, assistant d'édition, directeur artistique, chargé de production, chargé de programmation, exploitant de salles de spectacles, galeriste, etc.

Quel profil ?

Vaste culture générale, polyvalence, sens de l'organisation, connaissances pointues sur le secteur, sens des relations et des contacts, capacité à développer des réseaux, grande curiosité, ouverture et intérêt pour une variété de domaines et sujets, forte personnalité, aptitude à la négociation.

Communication, information, promotion

Où ?

Musées, éditions, théâtres, salles de spectacles, festivals, foires, offices ou services culturels, maisons de ventes aux enchères, galeries, etc.

Quoi ?

Valoriser et promouvoir l'institution auprès des médias, des instances politiques et du public. Activités : rédaction, recherche d'information, élaboration de dossiers de presse, organisation et relations publiques.

Qui ?

Attaché de presse, conseiller ou assistant RP, chargé de communication, médiateur, guide, etc.

Quel profil ?

Esprit d'initiative, facilité de contact, capacité à développer des réseaux, aisance rédactionnelle et oratoire, intérêt et aptitudes pour les langues étrangères, intérêt pour les techniques de communication et de promotion, sens de l'organisation.

Administration, secteur public

Où ?

Musées, éditions, théâtres, salles de spectacles, festivals, foires, offices ou services culturels, maisons de ventes aux enchères, galeries, etc.

Quoi ?

Assurer le bon fonctionnement de l'institution tant au niveau financier que du personnel. Assurer la gestion de l'institution : comptabilité, élaboration, répartition et tenue du budget, recherche de fonds et de partenariats, recrutement, coaching d'équipe, gestion des contrats, des assurances et des droits.

Qui ?

Directeur, administrateur, délégué aux affaires culturelles, chef de service, producteur, assistant, adjoint, etc.

Quel profil ?

Intérêt pour les tâches administratives, faculté à diriger et gérer une équipe, aptitude à négocier, esprit d'initiative, rigueur et précision, sens de l'organisation.

Médiation culturelle

La médiation englobe des fonctions de communication et de promotion pédagogique. Les activités qui s'y rapportent ont pour but de mettre en relation le musée (ou autre institution), ses objets et ses contenus culturels avec différents publics. Le médiateur élabore et met en place des projets de forme et de nature différente selon le public auquel il s'adresse.

Depuis quelques années, le MAMCO (Musée d'art moderne et contemporain) à Genève a créé dans ce sens, en collaboration avec le Département de l'instruction publique, une cellule pédagogique, outil d'éducation culturelle destiné aux élèves du secondaire supérieur.

Depuis quelques années, de plus en plus de manifestations et de musées scientifiques voient le jour en Suisse romande, donnant lieu à une véritable culture scientifique. Un des objectifs communs de ces événements est de permettre à un public profane l'accès au monde scientifique, d'en comprendre certains mécanismes et d'acquérir des connaissances de manière informelle. La Fondation Claude Verdan et L'espace des inventions à Lausanne, L'Alimentarium à Vevey ou encore le Festival Sciences et Cité notamment, constituent des exemples de lieux et de moments, où des aspects des sciences sont présentés au public avec un souci didactique, privilégiant le plus souvent une approche ludique et interactive.

L'Interface Sciences Société, créée en 2002 à l'Université de Lausanne, est un bon exemple de projet de médiation scientifique. L'Interface vise à encourager le rapprochement entre les institutions culturelles et les milieux académiques. Sa particularité est de créer des ponts avec des institutions extra-académiques (écoles, musées, associations, etc.) intéressés au dialogue scientifique. Parmi ses activités, un laboratoire public a été mis sur pied - l'Eprouvette - qui est un espace d'expérimentation pour tous publics (écoles, familles, entreprises, etc.). Il ne s'agit pas d'un lieu de recherche à proprement parler mais d'un lieu de médiation scientifique, permettant à une personne non expérimentée de découvrir par elle-même certaines techniques de laboratoire et d'entrer dans la peau d'un chercheur, le temps d'une activité.

"Un médiateur scientifique doit posséder une capacité d'empathie, une aptitude à la communication et un intérêt à faire des ponts entre les disciplines et les savoirs." A. Kaufmann, directeur de l'Interface Sciences-société, UNIL

Collaboratrice ou collaborateur scientifique

"La collaboration scientifique peut prendre des formes très variées. Une partie de mon activité consiste à répondre aux questions auxquelles les guides et les médiateurs du musée sont confrontés au cours de leurs activités. Je ne suis bien sûr pas toujours en mesure d'y répondre personnellement et dans ce cas, c'est à moi de faire le lien entre notre institution et le siège du musée national à Zurich. C'est là que travaillent de nombreux conservateurs, tous spécialistes d'un domaine particulier. Ensemble, ils composent un vaste monde de connaissances dans lequel j'exerce une fonction de lien et de coordination des savoirs, que je transmets ensuite à nos collaborateurs." M.-H. Pellet, adjointe de direction, Musée national suisse, Prangins

Production cinématographique

Peu de personnes travaillent dans le domaine de la production cinématographique en Suisse romande. Leur fonction s'apparente de près à celle d'administratrice ou d'administrateur : suivi de projet, recherche de fonds, encadrement, gestion des contrats, des droits, des assurances et suivi de la promotion. L'intérêt pour la culture est certes nécessaire mais les aspects de gestion constituent la part la plus importante de cette activité. Une formation en gestion culturelle peut s'avérer très utile pour lancer un projet de production.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35