Sophie Lelorain

S_Lelorain.jpg

Sophie Lelorain a été nommée Professeure associée en psychologie de la santé, avec une spécialisation en approches quantitatives, à l'Institut de psychologie, dès le 1er août 2021.

Diplômée de l’École des Psychologues Praticiens de Paris, elle a effectué sa thèse à l’Université de Nantes sur la qualité de vie des femmes en rémission d’un cancer du sein, puis travaillé en tant que psychologue en oncologie à l’hôpital de Nantes, en France. Elle a poursuivi en post-doctorat, à l’Institut Curie et à l’Université de Paris, sur l’empathie des médecins traitant des patients pour un cancer avancé. Passionnée par la thématique, elle a continué sur cet axe de recherche en tant que Maître de Conférences à l’Université de Lille. Parallèlement, elle a travaillé deux ans en éducation thérapeutique au CHU de Lille. Elle a obtenu son Habilitation à Diriger des Recherches en 2019.

Les recherches de Sophie Lelorain portent sur l’empathie des soignant·e·s en oncologie en tenant compte de l’interaction soignant·e·s-soigné·e·s. En effet, certains soignant·e·s sont plus empathiques que d’autres. Cependant, le contexte dans lequel l’empathie est étudiée, la charge émotionnelle de l’interaction, ainsi que les caractéristiques des patient·e·s, telle que leur intelligence émotionnelle, expliquent aussi la perception d’empathie par les patient·e·s et les bienfaits qu’ils et elles peuvent en retirer. Un autre axe de recherche porte sur l’éducation thérapeutique afin de comprendre l’adhésion des patient·e·s et le vécu des soignant·e·s pour qui cette prise en charge peut s’avérer déstabilisante.

Les enseignements de la Prof. Lelorain portent sur la psychologie de la santé, plutôt sur le versant clinique de la discipline, et concerne l’accompagnement des patient·e·s et de leurs proches, ainsi que des soignant·e·s. Sophie Lelorain tient à ce que les étudiant·e·s, futur·e·s psychologues exerçant dans le domaine de la santé, développent une approche humaniste de leur métier tout en ayant une pratique clinique exigeante et « basée sur des preuves » (evidence-based).

Suivez nous:      
Partagez: